Alain Juppé reçoit de nouveaux soutiens venant des centristes

644 مشاهدات

En pleine campagne pour la primaire de droite et du centre, Alain Juppé est déjà crédité de plus de 49% d’intentions de vote. Et cela n’est pas près de finir, puisque le candidat à la primaire de droite et du centre pour la présidentielle de 2017 vient de recevoir un soutien de taille venant du parti centriste avec le Parti radical, un soutien de taille qui lui permettra de renforcer son avance alors que nous sommes à moins d’un mois du scrutin.

Le Parti radical a officiellement annoncé son soutien à l’ex Premier ministre qui prêche depuis le début de sa campagne le rassemblement de la droite et du centre.
« Nous allons accompagner Alain dans sa campagne », a expliqué le président du parti, Laurent Hénart, maire de Nancy. Ce dernier considère que le maire de Bordeaux est celui qui est capable d’assurer l’alternance et de remporter le duel face aux Partis d’extrême droite et de gauche ».

Alors que Nicolas a misé sa campagne sur l’électorat de droite, le maire de Bordeaux quant à lui parier sur les voix centristes ; ce qui lui vaudra le plus grand nombre de voix pour les élections qui se tiendront le 20 et 27 novembre.

Le chef de file à l’assemblée de l’UDI, Philippe Vigier, avait annoncé son soutien la semaine passée. Il a été suivi par Louis Giscard d’Estaing, lundi. Ce qui montre que l’environnement du centre se remue et l’ancienne formation UDF a organisé une réunion la semaine passée dans les locaux du Sénat avec Valery Giscard d’Estaing afin de discuter de l’Europe.

Une façon pour les centristes d’espérer d’obtenir le plus grand nombre de sièges à l’assemblée, d’après M. Vigier. Il faut dire qu’Alain Juppé a reçu plusieurs soutiens venant de l’UDI de Jean-Louis Borloo avec le Parti radical, l’Alliance centriste, le Nouveau Centre, la Force européenne démocrate, et des membres du parti et ce, depuis de nombreux mois. Il a aussi reçu mardi, le soutien de la FED dirigée par Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI.

« Ces aspirations sont en accord avec celles des centristes » a détaillé Hervé Marseille» a détaillé Hervé Marseille. Rappelons que les centristes avaient annoncé en mars qu’ils n’allaient pas prendre part à la primaire, car ils n’avaient pas pu trouver un accord avec Les Républicains pour aller sur la base d’une seule plateforme aux législatives.

A propos de l'auteur

Magalie

Rédactrice depuis Avril 2015, je partage ici toutes sortes d'actualités. J'essaie de surtout partager sur mon mode de vie vegan. Au plaisir d'échanger :)