Quelle alimentation pour les enfants végétariens ?

2099 views
quelle_alimentation_pour_les_enfants_vegetariens

Si vos convictions n’engagent que vous, il est naturel de vouloir transmettre vos valeurs à vos enfants. L’alimentation végétarienne en est une et nourrir vos enfants selon ces principes ne fait pas de vous de mauvais parents. Mais comment s’y prendre pour élever un enfant végétarien sans tomber dans l’extrémisme et éviter les préjugés ?

Le végétarisme est en hausse depuis quelques années pour des raisons liées à la santé, au refus de la souffrance animale ou à l’écologie. En effet, réduire ou supprimer la viande de votre alimentation réduit fortement votre empreinte carbone. Il est vrai que l’élevage industriel intensif génère une importante émission de CO2 et réduire sa consommation constitue un geste pour la planète. Aussi, lorsque l’on adopte ce type de régime (moins de viande, régime flexitarien ou régime végétarien), il est légitime de se demander comment gérer l’alimentation de ses enfants.

Une alimentation végétarienne dès le berceau ?

Si l’Organisation Mondiale de la Santé préconise l’allaitement, c’est parce qu’il est le premier pas de l’enfant vers une alimentation saine et naturelle. Le corps de la femme est conçu de façon à nourrir son enfant durant les premiers mois de sa vie et son lait s’enrichit des aliments dont elle va elle-même se nourrir. Le goût des aliments va également passer dans le lait maternel et ainsi habituer l’enfant à différentes saveurs.

Lors de la diversification alimentaire, il est préférable de réaliser soi-même les compotes et les purées de son bébé à partir de fruits et de légumes bio que l’on passera au mixeur pour obtenir une texture parfaitement lisse. Les enfants apprennent en imitant leurs parents et les habitudes alimentaires n’échappent pas à cette règle. Aussi, il faut habituer très tôt l’enfant végétarien à partager ses repas à table avec le reste de la famille en lui servant les mêmes plats végétariens simplement coupés en très petits morceaux ou passés à la moulinette.

Des risques de carences chez les enfants végétariens ?

De nombreux préjugés circulent sur les végétariens. Plats insuffisamment copieux, carences en tous genres, qui donnent une image d’enfants maigrichons et maladifs. Or, la réalité est tout autre. Il faut en finir avec le mythe du plat végétarien uniquement constitué de légumes ! N’hésitez pas à vous documenter sur la question. Bio à la Une, mais aussi de nombreux ouvrages ou blogs culinaires proposent des idées pour composer un repas végétarien complet qui couvrira tous les besoins de votre enfant.

Les enfants végétariens en société

Dans la société actuelle, les régimes alimentaires, qu’ils soient liés à la religion, à la santé ou à des convictions personnelles, sont très variés et donc de mieux en mieux acceptés. Si certaines cantines scolaires ont fait le choix de proposer un menu végétarien pour satisfaire les enfants issus de familles au régime alimentaire particulier, ce n’est malheureusement pas encore le cas dans toutes les villes de France (vous pouvez signer la pétition pour la mise en place obligatoire d’un menu végétarien alternatif dans toutes les cantines scolaires). Cependant, interdire à votre enfant de manger la viande ou le poisson servi à la cantine peut le stigmatiser par rapport à ses camarades et présenter un risque de carences.

Pourquoi ne pas profiter de cette expérience pour l’inviter à réfléchir par lui-même sur son alimentation et le laisser décider ? Même chose s’il est invité chez un ami en prévenant les parents qu’il n’est pas habitué à manger de la viande. Au final, il faut surtout prendre garde à ne pas tomber dans l’extrémisme. Sermonner son enfant parce qu’il a mangé un bonbon bourré de gélatine animal à un anniversaire risque de provoquer l’effet inverse et de le détourner du végétarisme.

L’essentiel est de lui expliquer vos convictions et de le laisser faire ses propres choix.

Author Bio

Stéphanie

Vegan depuis ma plus tendre enfance, j'ai créée ce site afin de partager mon mode de vie avec vous.