Uber va devoir verser des sommes dues à ses chauffeurs mal payés

104 مشاهدات

Uber leader du VTC a avoué mardi avoir mal payé ses chauffeurs à New York après une erreur comptable, mais il a déclaré qu’il va remettre les sommes qui n’ont pas été touchées.

Enfin, un aveu

Uber grand concurrent de Didi dans le domaine du VTC a reconnu mardi avoir payé en dessous de la moyenne, ses chauffeurs new yorkais pendant de nombreux mois. Toutefois, l’entreprise justifie cela par une « erreur comptable ». L’erreur a été découverte par Uber lors du lancement d’un nouveau système de facturation. Une erreur qui coute plusieurs millions de dollars qu’il faudra corriger. Et le leader du VTC a annoncé qu’il va verser les sommes dues.

La responsable des opérations aux Etats-Unis et au Canada Rachel Holt a expliqué dans un courrier « Nous prenons l’engagement de verser à chaque chauffeur des sommes qui leur sont dues en plus des intérêts rapidement ».

Mettre à nouveau les chauffeurs en confiance

C’est une initiative que l’entreprise doit mener pour essayer de gagner à nouveau la confiance des chauffeurs, car l’entreprise avait enregistré plusieurs démissions, et des polémiques qui ont nui à l’image de l’entreprise » explique Rachel Holt.

« Nous nous battons pour recouvrer la confiance des chauffeurs et nous devons être transparents, ne pas nous dédire et prouver qu’Uber est une bonne entreprise ».

Les termes du contrat signés par les chauffeurs en 2014 révèlent qu’Uber devait toucher 25% du prix de la course après avoir calculé les taxes et les différents frais. Cependant, une erreur de calcul a été faite sur la commission du prix brut de la course. Les chauffeurs devraient toucher 900 dollars, ce qui va secouer la comptabilité du groupe qui aurait enregistré des pertes évaluées à 2,8 milliards en 2016 équivalent à la moitié de son chiffre d’affaires estimé à 6,5 milliards…

A propos de l'auteur

Stéphanie

Vegan depuis ma plus tendre enfance, j'ai créée ce site afin de partager mon mode de vie avec vous.